Le troisième trimestre de grossesse : Le voyage sans fin.

Boris Untereiner shooting grossesse

Enfin ! Six mois après la naissance, je termine cet article. Et là je suis contente d’avoir tout noté semaine par semaine sur Instagram. La grossesse a vraiment été difficile pour moi. Depuis que Mila est née, j’en ai totalement fait abstraction. Je n’en ai plus que de vagues souvenirs. 

Côté santé

Ce trimestre restera celui où j’ai été le plus en forme. Même si ce n’était pas le top du top. J’ai traîné mon anémie jusqu’à la fin ainsi que ma carence en vitamine D. Je me suis retrouvée avec des contractions non douloureuses mais extrêmement fréquentes. Dès que je me levais même pour marcher quelques mètres. La gynécologue m’a donc mise sous progestérone à partir des 30SA jusqu’aux 35SA. Et bien sur, une fois que je suis arrivée aux 37SA…. Plus aucune contraction !  J’ai eu une grosse frayeur vers 31SA, un bébé qui appuyait sur le col, des contractions douloureuses et même une envie de pousser…  Et finalement elle n’arrivera que 10 semaines plus tard…
J’ai fait beaucoup de rétention d’eau, j’ai gonflé telle la tante Marge dans Harry Potter. A part mes UGG je ne rentrais dans plus aucune chaussures. J’ai connu les principaux symptômes de fin de grossesse. Ventre qui gratte, douleurs articulaires, mal au dos, remontées acides, nausées, quelques vomissements. Par contre je n’ai jamais eu autant faim de ma vie, surtout les dernières semaines…


Côté Bébé

Pour elle, tout s’est bien déroulé ! La preuve, elle a même voulu faire un peu de rab.  Echographie T3 : 42cm pour 1kg860… A l’époque on m’avait estimé un bébé d’à peine 3kg… (C’est marrant d’écrire ça avec le recul….). Mademoiselle a décide de me faire une petite blague à 35SA et de se mettre en position de siège alors qu’elle avait toujours eu la tête en bas… Bilan : RDV en urgence dans ma maternité, prise de rendez-vous pour un pelviscan, rendez-vous pour tenter une VME, hypothèses de dates pour une césarienne… Et puis un soir au restaurant, je ressens une énorme douleur. Impossible de manger. Je ne sais pas ce qu’elle fait à l’intérieur mais clairement elle me retourne les entrailles et j’ai mal ! Pelviscan 2 jours plus tard…. Mila était de nouveau en bonne position pour la sortie. Quel soulagement ! J’aurais dans tous les cas tenté la VME, mais j’avoue que cela me faisait un peu peur !


Côté Moral

C’est le trimestre où je me suis le mieux senti moralement. Moins peur de perdre mon bébé. Moins de pensées et de sentiments pour le père. Préparer ses affaires, sa chambre, la valise de maternité…. Tout ça m’a vraiment fait réaliser que la fin était (plus ou moins) proche. Que ma vie allait radicalement changé.


Côté Poids

Entre la rétention d’eau et ma faim constante…. J’avoue que je n’ai pas vraiment fait attention…. (Par contre je mangeais en grosse quantité mais assez équilibré, beaucoup de légumes cuisinés à la vapeur par exemple). A ma dernière pesée chez la gynéco, j’étais à +15kg. Ensuite j’ai refusée de me peser… Sachant que j’ai accouché 4 semaines plus tard, je pense que je suis montée entre +18 et +20kg. Lors ma sortie de la maternité il me restait 8kg à perdre. Je les ai perdu en 6 semaines, sans régime, sans sport. Actuellement je pèse 2kg de moins que mon poids de départ. J’ai une alimentation saine et équilibrée, je ne me prive pas, je me fais plaisir de temps en temps. Je mange des légumes et des fruits tous les jours, des fibres, des protéines… Mon hyperthyroïdie joue pas mal aussi sur cette perte de poids…

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *